Pour copier la source du code veuillez cliquer sur le bouton de votre choix :




Kaamelott




StreeTPreZ - Information serie

Statut : Ended
Acteurs : Alexandre Astier, Anne Girouard, Thomas Cousseau, Jean-Robert Lombard, Franck Pitiot, Simon Astier, Carlo Brandt, Jacques Chambon, Audrey Fleurot, Nicolas Gabion, Jean-Christophe Hembert, Bruno Fontaine, Josée Drevon, Serge Papagalli, Vanessa Guedj, Joëlle Sévilla, Antoine de Caunes, Caroline Pascal, François Rollin, Bruno Salomone, Élie Semoun, Lionnel Astier
Genre : Adventure, Comedy, Fantasy, History
Durée : 5
Année de commencement : 2003-09-12
Plus d'information sur thetvdb : http://thetvdb.com/?tab=series&id=79175

StreeTPreZ - Synopsis serie

Ve siècle après Jésus-Christ. L'Angleterre s'appelle encore la Bretagne. Le Christianisme naissant, les anciennes traditions celtes s’entrechoquent pendant que l‘Empire Romain s’effondre. Au carrefour de l’Histoire, le Royaume de Kaamelott apparaît alors comme le nouveau phare de la civilisation. Investi d’une Mission Divine, le Roi Arthur tente de guider son peuple vers la lumière : “Seigneur, je me vouerai tout entier à la noble quête dont Vous m’honorâtes. Mais avec l’équipe de romanos que je me promène, ça va pas être facile!” Entouré de ses Chevaliers, le Roi Arthur règne sur le Royaume de Kaamelott. Kaamelott nous plonge dans la réalité qui se cache derrière la Légende du Roi Arthur : les situations «professionnelles» (missions, quête du Graal, etc.) et les intrigues familiales (repas, scènes conjugales, etc.) nourrissent les coulisses de la Légende. Basé sur le décalage entre situations et dialogues (Jeu et langue contemporains), l’humour de la série oppose l’imagerie épique de la légende Arthurienne à une réalité quotidienne insoupçonnée. Il s’appuie sur cette torsion entre la Légende du Roi Arthur, la nature divine de ses aspirations, et la platitude de situations supposées réelles. Alexandre Astier : " J’aime casser les genoux aux préjugés historiques. Dans Kaamelott, Arthur est sans noblesse et sa quête est réduite à une formalité administrative et poussive. Kaamelott, ça aurait dû être « Le Seigneur Des Anneaux », mais finalement bah, finalement, non. "